Carro-Carry 2011

ça c’est fait ! J’ai fini la course, j’ai pris du plaisir mais j’ai mis 9 minutes de plus que l’année dernière pour faire ces 14 km !! Objectif non atteint !!

Le temps est impeccable en ce Dimanche 25 Septembre. Pas de vent, pas trop de soleil. Je retire mon dossard, je commence à m’échauffer 30 minutes avant le départ histoire de chauffer le corps, le réveiller avant de partir. Pour la première fois je fais une course avec mon ipod, j’ai envie d’être concentrée, d’écouter de la musique je ne mets pas trop fort pour profiter de l’ambiance de la course et des encouragements des spectateurs. Le départ se passe bien, je cours doucement, je ne me précipite pas. Je suis à mon rythme, la musique me motive, le parcours défile.  Tout se passe très bien.  

Je viens de passer le deuxième et dernier ravitaillement au bout de 50 minutes je suis épuisée.  Je n’ai plus assez d’énergie j’ai envie d’abandonner. Je connais le parcours je sais ce qu’il me reste à faire ça me déprime. Mais à ce moment Chéri est là pour m’encourager et trouve les mots pour me rebooster.

J’ai beaucoup de difficultés, je marche un peu, je trottine, retrouve un rythme ça dure 5 minutes et ensuite je marche et ainsi de suite. Il y a le stand d’épongeage au 11eme km, on a droit à un arrosage au jet d’eau, j’en profite et ça fait du bien!  Les 3 derniers kilomètres sont terribles. Le dénivelé moyen annoncé est de 10 mètres et le dénivelé cumulé : 150 mètres. Pourtant j’ai l’impression de faire que des montées, des faux plats. Je n’ai plus de force ! Je n’ai mal nul part, je suis juste vidée. Je me répète dans la tête “Tu n’as mal nul part, rien ne peut t’arrêter, AVANCE!” J’arrive près de la ligne d’arrivée, mon papa est là pour m’encourager, j’ai le sourire car à ce moment là la joie m’envahit, fière d’être arrivée et surtout le soulagement au bout d’1h28min46sec de course.  Mais c’est 9 minutes de plus que l’année dernière, je suis dégoutée ! Mais pourquoooooiiiiiii??!!!!! Mais parce que 3 semaines pour s’entrainer ma cocotte ce n’est pas assez !! L’année dernière j’avais 2 mois d’entrainements dans les jambes. Au bout d’un an on peut dire que je suis plus sereine sur une course, j’ai un peu plus le mental mais ça reste à travailler. C’est fou de penser à abandonner alors que j’ai pu la terminer sans douleurs extrêmes, juste un manque d’énergie, de la fatigue….

Je dois continuer à m’entrainer ça m’a bien motivée pour garder le rythme et progresser. ça ne fait que commencer !! ça me donne une vitesse moyenne de 9,60 km/h sur cette course. Je sais ce qu’il me reste à faire : courir plus vite, plus longtemps !!

C’est la 2eme année que je fais cette course et je l’apprécie. 14km c’est une bonne distance, le parcours est sympa, uniquement sur route mais on a un beau paysage entre les petits ports de la côte bleue, la mer, les collines…L’année prochaine j’y serai encore !

Le reste du dimanche s’est déroulé dans le calme et le repos, j’ai quelques ampoules, un peu mal partout mais ça va je me sens bien. J’ai beaucoup bu d’eau entre la fin de la course et le soir même si je n’avais pas très soif. Lundi l’entrainement continu….