Mon 1er Trail Blanc

Ça, c’est fait ! Mon premier trail blanc à Chabanon, 10 km dans la neige avec 300 m de dénivelé. Un temps magnifique, des paysages magnifiques mais c’était dur !

Ma tenue était vraiment bien adaptée. Je n’ai eu ni chaud, ni froid. Je n’ai ressenti aucune gène. J’ai couru l’esprit tranquille. Chaines et mini-guêtres au pied j’ai pu courir sur tout type de sol enneigé. Les pieds au sec et au chaud, la promesse a été tenue. Collant d’hiver non doublé, haut thermique et haut de running doublé micro polaire. Bandeau sur les oreilles, buff offert par SkinFit pour protéger le cou. Gants en soie et voilà ! Les températures aux alentours des 0°c étaient favorables.

Les 3 premiers kilomètres ont été pour moi les plus durs psychologiquement. Un rythme lent, les minutes défilent mais pas les mètres… Voir toute cette neige pas forcément damée…devoir relever les genoux, avoir les pieds instables tout le temps, j’insiste sur le TOUT le temps !! C’est comme courir dans le sable, le pied glisse toujours avant de vraiment trouver son appui. Un réel effort pour les membres inférieurs. Mes pieds, mes chevilles, mes mollets ont été sollicités comme jamais ! Une bonne souffrance, avec des jambes qui chauffent du début à la fin !! Une course éprouvante mais quel bonheur ! Je vous ai dit que c’était vraiment très physique ??!

Pour compenser cette souffrance physique, il n’y a qu’à ouvrir les yeux et regarder autour de soi….un décor magnifique, les grands arbres, les cimes, les monts enneigés, le silence, ce blanc qui brille, cet air pur….que du bonheur, de l’extase. J’ai adoré être là. Je n’aurais pas voulu rater ça.

L’altitude a été aussi une difficulté à surmonter. Pas du tout entrainée à courir en altitude, il est difficile de trouver son souffle et de respirer normalement. Associé à mon asthme ce fût un décrassage des poumons intense, douloureux et fatiguant.

Les kilomètres ont finalement défilé. Arrivée au kilomètre 8, je jette un petit coup d’oeil sur ma montre….1h16, waouhhh c’est possible de faire 1h30 si je maintiens un rythme. Ça me redonne la pêche, le temps s’était arrêté dans ma tête depuis le premier ravitaillement. Quand j’ai réalisé que j’avais mis plus de 30 minutes pour faire 3 kilomètres, j’ai eu peur ! Alors je m’étais juste dit qu‘il fallait avancer, et profiter. J’étais contente de voir que je pouvais atteindre mon objectif alors j’ai continué, mais les derniers kilomètres en côte étaient interminables. Mes jambes fébriles par cet effort intense m’ont quand même portée jusqu’au bout en 1h33.

J’ai de bonnes sensations, de belles images pleins la tête. Je ne peux pas tout vous raconter de ces 1h33 de course en trail des neiges. Cette neige, blanche, pure, glaciale dans laquelle je me suis affalée 2 fois pour sentir le froid sur mes jambes en feu !!

 

La vidéo comme si vous y étiez.

Filmée grâce aux lunettes Coach de la marque Camsports

Durée 4 min (J’ai enregistré seulement les 55 premières minutes.)

Résultats du 10 km : 200 participants au départ, 5 abandons. Le premier homme a mis 47min31sec, la première femme 1h04min50sec et les derniers 1h49.

Course bien organisée avec de sympathique bénévoles. Un esprit convivial dans cette petite station des Alpes de Haute Provence…Rendez-vous pris pour l’année prochaine, et vous ? Ça ne vous donne pas envie ?!!

Article ==> Trail Blanc, l’équipement de base

Article ==> Je vais faire…Mon premier Trail Blanc