Ne pas avoir les yeux plus gros que les baskets !!

La course à pied s’impose un peu comme le sport le plus facile à pratiquer car il peut se pratiquer de partout avec un investissement peu important. On se dit que l’on n’a pas d’engagement à tenir et que ça peut facilement s’adapter à notre emploi du temps. Mais c’est un combat permanent avec soi-même car rien ni personne ne peut vous faire courir. Seul, vous, êtes maître de votre corps et de votre progression ! Et je sais à quel point c’est facile de se dire : Oh non, je ne me sens pas !
En tout cas pour commencer il suffit que d’une chose : une bonne paire de basket*…ET de la motivation….ET pour les filles une bonne brassière pour assurer le maintien ET une tenue vestimentaire dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Dans un premier temps inutile de s’acheter la parfaite panoplie du coureur. Donc voilà juste UNE chose!! Une fois les baskets mises, une sorte d’énergie va s’emparer de votre corps, vous pensez déjà à la satisfaction que vous allez ressentir une fois la sortie terminée !! Si, si, je vous assure.
* Une bonne paire de basket = une paire adaptée à votre morpholopie, avec un bon amorti, et qui ne vous fait pas d’ampoules

Vous voilà donc paré pour votre première sortie.
Quand on commence, inutile d’avoir “les yeux plus gros que les baskets” !!
Il faut se donner des objectifs réalisables, adaptés et progressifs. Rien ne sert de se griller dés la première sortie et être obligé de marcher comme un robot pendant 4 jours à cause des courbatures et rien de plus facile pour se démotiver complètement.

Il faut savoir qu’en dessous 20 min, la sortie n’a pas vraiment d’effet physiologiques. MAIS si pour vous, courir déjà 10 min vous parait insurmontable alors 10 min représentera pour vous quelque chose de très bénéfique et utile ! Il faut aller à son rythme et être juste avec soi-même.
Il faut arriver à trouver sa vitesse, vous aurez peut-être l’impression de trottiner mais n’oubliez pas que votre corps et vos poumons ne sont pas habitué, il faut y aller doucement. La vitesse idéale est celle où vous pouvez toujours parler en même temps que vous courez. Mais toujours pareil, chacun est différent, il faut écouter son corps et ses poumons pour les fumeurs !!

1er étape : Se fixer un objectif global
ex : perdre du poids / améliorer mon temps sur une distance / arriver à courir plus longtemps…
Cet objectif vous permettra de vous fixer des paliers de progression.
Cet objectif doit être fixé à moyen ou long terme.

2eme étape : établir 2 ou 3 paliers de progression
Chaque palier pourra être franchi toutes les 3 semaines par exemple en fonction de votre régularité d’entrainement. Ce sont donc des objectifs à court terme.
ex: 
PALIER 1 : je cours 10 min en rajoutant 1 min à chaque sortie pour arriver à 15 min à la fin du premier palier.
PALIER 2 : j’arrive à courir 15 min. Je vais courir 10 min + les 5 dernières min en accélérant progressivement.
PALIER 3 : je cours 20 min à un rythme cool (easy run) puis je marche 5 min.
On peut donc imaginer des objectifs de temps, de distance…
À la fin de cette session : vous serez passé de 10 min à 20 min et en ayant travaillé votre capacité à récupérer votre respiration et faire retomber votre rythme cardiaque.

Ces objectifs vous donneront une motivation, un moyen de vous évaluer et de voir rapidement votre évolution et quoi de mieux que d’être fier de soi, se dire que c’est possible et que vous progressez un peu plus à chaque fois !!
Ensuite vous pourrez donc faire vos sorties de + de 20 min pour avoir une “réelle” sortie sportive.
On peut échanger nos idées de paliers pour atteindre un objectif, je peux vous donner d’autres idées…n’hésitez pas à me demander !
à vos baskets !!

P.S : Ne pas tomber dans l’effet inverse, on peut se motiver tout en étant raisonnable mais il faut aussi aller au-delà de ses limites qui sont souvent psychologiques c’est à dire :   
Ne pas baisser les bras trop vite !!