Pyramide de la mort…je t’aurai !

Les entrainements continuent et ça se corse ! Mercredi soir petit footing de 20 minutes pour s’échauffer. Ensuite direction le stade pour faire quelques traversées : talon/fesses + genoux/poitrine + pas chassés côté+ accélérations… Digne d’un entrainement de foot condensé en 5 minutes.
Et ensuite LA PYRAMIDE. J’adore faire cet exercice, très intense, difficile, physique, mental mais encore faut-il y arriver!…Laissez-moi vous expliquez. Sur un terrain en côte sont matérialisés des paliers à 100 mètres / 200m / 300m / 400m. Le principe : monter en accélération progressive et redescendre en récupération. On commence par monter à 100m et on redescend, on monte à 200m et on redescend, on monte à 300m et on redescend, on monte à 400m et on redescend et ensuite dans l’autre sens 300, 200, 100 et c’est fini !

Vous l’aurez compris c’est difficile mais c’est possible. Enfin hier soir pour moi ce n’était pas possible. J’ai fait seulement 6 x 100m. Impossible d’aller plus loin, impossible de me sentir bien. Mais je ne compte pas en rester là et je compte bien la faire cette pyramide de la mort !

Avantages de cet exercice : on combine un travail de fractionné avec un travail en côte. La montée est progressive et on doit gérer l’effort pour aller jusqu’au 400m et pour ensuite la terminer.
Renforcement musculaire : membres inférieurs très sollicités + haut (trapèze/bras)
Gain en puissance
Amélioration de la foulée : Plus ça va plus on va avoir une foulée économique.
Développement de l’endurance

Cette préparation peut-être pratiquée en préparation d’un trail ou marathon mais également dans le cadre d’une pratique “plaisir” en effet cela permet de travailler le mental (toujours bon à prendre) et permet de progresser de manière efficace sur des footing “normaux”. 

Je ne lâche rien et espère en venir à bout rapidement !